Tuesday, November 04, 2014

Une des raisons pour lesquelles j'aime pas Noël, c'est que, chaque année, on dirait que ma mère participe de moins en moins, tout en participant autant. Autrement, elle me dompe les trucs sur les épaules, pourquoi? Je sais pas, peut-être qu'elle est paresseuse, ou peut-être que ça part d'une bonne intention, mais dans tous les cas, c'est vraiment poche de sa part.

Ça a commencé quand je suis partie vivre à l'autre bout du monde. On dirait que la distance a fait en sorte que ma mère a pris l'habitude de me dire d'aller m'acheter un cadeau pour ma fête, par exemple, et de le mettre sur une carte de crédit que l'on partage. C'est pas fou, puisque ça me permet d'avoir mon cadeau immédiatement, et non plusieurs semaines plus tard disons. Et souvent, il faut que je sois là pour choisir mon cadeau, donc c'est pas toujours possible pour ma mère d'aller me l'acheter toute seule.

Mais là, au fil du temps, ça dégénère. Même si je vais visiter ma mère la fin de semaine de ma fête, par exemple, elle me dit d'aller m'acheter mon cadeau. Et si je propose qu'on y aille ensemble quand on va se voir, elle est vraiment prise de court et ne comprend pas. Puis, évidemment, c'est la même chose pour Noël… sauf que maintenant, il faut aussi que je trouve un cadeau pour Raiontzukai et Coco, de sa part! Pour Coco, si je lui envoie un lien avec exactement ce que je veux, elle fait un effort et le commande en ligne. Mais pour Raiontzukai…. cette année, j'ai trouvé une idée, un truc que, à mon avis, ma mère était capable de magasiner elle-même… mais non! Elle m'a ENCORE répondu d'aller l'acheter moi-même parce que tsé, moi, je le connais plus, Raiontzukai….!

Sibole, tant qu'à ça, fais juste nous donner de l'argent! Si tu veux pas prendre la peine d'essayer de trouver une idée cadeau et que ça te fait tant suer de te déplacer pour aller acheter un truc qu'on te dit d'acheter, laisse faire! On n'a pas besoin de cadeaux, on est capables de s'acheter les trucs qu'on veut. Il me semblait que l'idée derrière les cadeaux, c'était de faire plaisir aux gens qu'on aime… Si tu as pas envie de chercher une idée cadeau, ni de te déplacer, ben câline, pour moi, t'as pas vraiment envie de me faire plaisir….