Friday, August 20, 2010

Dans la saga "Quartz pourra-t-elle un jour faire du jogging en paix?" -

Jeudi dernier, en pleine course, mes deux genoux se sont mis à me faire mal. (On parle ici d'un 40 minutes de course, là, rien de bien fou, c'est pas un demi-marathon, quand même.) C'est un très mauvais signe, et comme je ne veux pas me blesser pour de bon, surtout pas avant que je parte en voyage, j'ai pris un break de cinq longs jours.

Comme c'est le 40 minutes de course qui semble trop pour moi (ya toujours quelque chose qui lâche quand je cours 40 minutes), j'ai décidé de faire trois courses de 35 minutes cette semaine, et d'aviser ensuite. J'ai peut-être simplement un corps de moumoune qui a besoin de s'ajuster au moindre ajout de cinq petites minutes.

En plus, j'ai fait quelques recherches sur Internet et j'en suis rendu à une routine de 20 minutes d'étirement et de 30 minutes de glace chaque jour. D'ici quelques années, à ce rythme-là, je vais gagner ma vie comme bretzel.

Mardi, mon genou droit s'est mis à faire assez mal à la 22e minute de course; quand j'ai arrêté, au bout de 30 minutes, il m'élançait vraiment beaucoup.

Hier, par contre, c'est à la 27e minutes qu'il a commencé à me fatiguer, sans faire carrément mal, et j'ai terminé mon 35 minutes sans problème.

Mon genou gauche, de son côté, ne bronche pas. D'après moi, il boude parce qu'il en veut au genou droit de lui avoir volé son show.

Donc voilà, je reprends espoir de l'emporter sur mes genoux.

Nous avons un voisin super fin, ultra serviable, bref, un voisin parfait.

Le bug, c'est que sa fille et le chum de sa fille n'ont pas le même quotient intellectuel. Ce qui fait que ponctuellement, le chum en question ramène la fille en question, le soir, quand il fait noir, en se stationnant dans MON ENTRÉE DE COURS plutôt que celle du voisin - ou la rue, même!

La première fois, j'ai cru qu'il s'était simplement trompé d'entrée de cours.

La deuxième, je me suis levée pour aller allumer la lumière dehors pour qu'il se rende compte que moi, le soir, quand un char que je connais pas se stationne dans ma cour sans bouger, je me pose des questions.

Hier soir, Chum a fait mieux que ça : il s'est installé dans mon entrée de cours pour ATTENDRE sa blonde... quand Raiontzukai, qui était sur le pas de la porte, est sorti pour voir de quoi il retournait, il s'est contenter de dire qu'il attendait son amie.

Pour vrai, là, c'est tu moi? Moi, j'estime que c'est un immense manque de respect d'utiliser mon entrée de cours comme ça, sans même se donner la peine de m'en parler. Parce qu'on s'entend que s'il nous avait demandé la permission de débarquer sa blonde dans notre entrée ponctuellement, on aurait accepté, et ça nous aurait fait plaisir. Mais qu'il utilise notre entrée comme si c'était un libre-service, ça m'écoeure.

Mais là, le problème qui se pose, c'est la relation avec notre merveilleux voisin. C'est délicat d'aborder le sujet avec lui - peut-être qu'il ignore complètement que le jeune utilise notre entrée de cours, oui, mais peut-être pas! Peut-être qu'il le sait et qu'il se dit que c'est ça, un bon voisinage. Peut-être que c'était comme ça avec les anciens proprios.

Alors voilà, la solution qu'on a trouvée, c'est de stationner notre voiture suffisamment près de la rue pour qu'il n'y ait pas de place pour une seconde auto...

Wednesday, August 18, 2010

Hé, cher lectorat, te souviens-tu qu'il y a quelques mois, j'avais malgré moi changé le bénéficiaire de quelqu'un d'autre pour mes prestations supplémentaires de décès?

Te souviens-tu qu'une fois l'erreur relevée, j'avais dû attendre quelques semaines avant que la personne responsable du dossier me confirme que mon bénéficiaire à moi avait bien été changé, même s'il restait du travail à faire pour rétablir les renseignements personnels de la pauvre dame victime de l'erreur?

Tu croyais le chapitre clos, n'est-ce pas? Mais les méandres de l'administration publique ne sont pas si simples. Comme la date de la plus récente désignation n'a pas encore changé dans mon système, j'ai de nouveau communiqué avec mon responsable, qui a constaté qu'effectivement, ya quelque chose qui ne fonctionne pas avec mon dossier.

Alors on repart à zéro; il doit demander mon dossier, ce qui prendra encore une semaine, avant de le vérifier et d'apporter les corrections nécessaires...

All right, folks, let me take up a little of your time by asking each
and every one of you to send out good vibes into the universe so Air
Transat pilots don't actually go on strike?

Else it seems I could get stuck in France!

Tuesday, August 17, 2010

While I'm on the topic, does anyone get good service from a travel agent? It seems like a hell of a challenge.

I haven't done business with a travel agent very often, but it seems most of the time I do, it's terribly hard to get them to be interested in helping me. For example, last year, Mel and I communicated with two
different agents before finding a good one. One of those actually promised to get back to us, didn't, promised again to get back to us after I emailed her asking what the hell, and never did. Except when, a few months later, she emailed me asking if I needed help with my next trip... seriously?

I usually use Expedia.ca for my travel plans because it's easy, reliable and so far I haven't really needed advice when booking. Plus I don't like people, so planning in front of my computer in my PJ's works perfectly for me. So it is on Expedia that I found the cruise I was interested in, but it's not possible to book a cruise on Expedia - you actually have to send a request to a CruiseCentre and a travel agent
gets back to you with a quote.

So obviously, I got a lazy agent. First, she quoted me a price much higher than what I saw on Expedia without explaining why and without
suggesting other, cheaper dates - although I had mentioned my dates were flexible and I really wanted to best price.
I had to email her to ask what was the reason for the price difference, whether I could get a better price for another departure date, and if my mother, being over 55, got a special price. She replied explaining the price difference and saying the date I was suggesting was "one of the cheapest". That's 1.5 answer to 3 questions!

After getting in contact with a CruiseCenter agent, you get a link to their local website. And guess what? On that website, you have access to
the exact same information the travel agent does, and you CAN BOOK ONLINE!

So I found a better price for another date and booked online. Screw Lazy Travel Agent. When you're helpful, you get my business. Til then...

Mom and I are officially going on a cruise next January!

Wheeeeeee!