Thursday, January 18, 2018

About the amazing customer service at Well.ca -

As I mentioned last week, I ordered a bento box on sale off Well for Coco, who will be starting school next fall. The box had been recommended by an acquaintance, who uses it for her daughter, but somehow when it came in, despite numerous tries, Coco was entirely unable to open or close it on his own.

The problem was, the box came in plastic wrapping - that thing that can't be put back on. And Well only allows returns on items that are still in their original packaging.

The box was cheap and there will certainly come a time when Coco has the necessary fine motor skills to handle it. It just annoyed me that the box would take up space in my kitchen until then. So I decided to try my luck and emailed customer service at Well to ask whether they'd accept a return.

And because they're nothing short of fantabulous over there, they simply refunded the box to me, suggesting I donate it or give it to a friend.

I am flabbergasted.

(So if you're looking for a bento box, let me know!)

Tuesday, January 16, 2018

Dans la catégorie, pas-besoin-de-grand-chose-pour-s'amuser -

Dans l'immeuble où je travaille, on fait chaque mois un test du système de sonorisation. En pratique, ça veut dire qu'un petit dude s'adresse à chaque étage par les hauts-parleurs et qu'un responsable de chaque étage doit téléphoner à l'aide d'un téléphone désigné pour confirmer qu'on a bien entendu le message.

Ce matin, surprise! Au lieu du petit dude habituel, c'est le collègue qui occupe le bureau en face du mien qui a fait le petit message par les hauts-parleurs. Évidemment, il n'en fallait pas plus pour que nous virions collectivement fous.

Une de mes collègues est allée écrire "Une étoile est née" sur son tableau. Un autre collègue m'a fait imprimer une image de la statue remise aux Emmy, qu'il a collée à côté du tableau. Une troisième collègue a fourni des petits collants en forme d'étoiles pour décorer ladite image. Niveau de divertissement : 146 908; âge mental moyen : 6.

La grande injustice, c'est que quand mon collègue est revenu et a vu les nouvelles décorations à l'entrée de son cubicule, il s'est tourné vers moi en affirmant : "Ah, ça, c'est de toi." alors que j'étais toute innocente, n'ayant été qu'exécutante dans l'affaire...
Catégorie passons-l'énorme-salade-de-chou-que-j'ai-faite -

Raiontzukai (m'ayant préparé un lunch pour le lendemain et me montrant les plats de salade et de risotto) : Est-ce que ça te va comme portions?
Quartz : Euh, c'est ben trop. As-tu vu la quantité de salade que tu m'a donnée?
Raiontzukai (déterminé à me faire manger un max de salade) : Donc je t'enlève du risotto?

Monday, January 15, 2018

Encore moi.
That moment when you look at your son watching TV with his head inclined slightly forward and you bet to yourself 10$ that kid is astigmatic.

(This blogger will include a follow-up to said bet in the course of the year when she takes Coco to the optometrist.)
Dans la vie, des souliers, j'endure pas ça. Dès que je m'assois dans mon bureau, je les enlève. Quand je travaillais avec Mel, Maridi et le reste de la clique, dans un milieu plutôt relaxe, je me donnais pas toujours la peine de les remettre quand je sortais de mon bureau.

Ensuite, j'ai changé d'emploi. Maintenant, je travaille avec des avocats, des gens sérieux, et des clients de ces avocats viennent régulièrement sur mon étage. Alors je me force. L'imprimante est à exactement 4 pas de mon bureau et je mets généralement mes souliers pour aller chercher mes feuilles. Et quand je le fais pas, j'espère que personne ne remarquera.

Mais là, en genre deux semaines, j'ai surpris deux avocats à se balader en pieds de bas.

Faque soudain, je me sens moins tenue au code vestimentaire....
Avoir un chum qui fait le même métier que soi comporte certains avantages, principalement, dans mon cas, le fait qu'il ne me juge pas si je m'insurge devant une phrase boîteuse prononcée à la télé.

Par contre, à certains égards, ça donne une vie de couple parfois tristounette; par exemple, Raiontzukai et moi venons d'échanger plusieurs courriels pour discuter du sens du terme "recyclage", définitions de dictionnaires et de banques de terminologie à l'appui.
Depuis le certificat en droit, Mel et moi nous faisons un fun noir à obséder sur différents termes, principalement juridiques, comme "estopel", "usufruit", et "quid" - je suis même récemment tombée sur ce dernier terme en cherchant une règle grammaticale dans mon Grévisse, c'est vous dire. C'est pas qu'on cherche à obséder, c'est juste que tsé, je suis certainement la seule personne à avoir jamais vu le passage du Grévisse contenant le mot "quid".

C'est dans ce contexte que ce matin, Mel m'a déjà fourni ma quote du jour :

Superfétatoire : c'est genre un "superflu" prétentieux.

Friday, January 12, 2018

Quotes du jour enfantines qui illustrent que se souvenir d'un nouveau mot, c'est un art -

Quote 1 :
Coco : Maman, aujourd'hui à la garderie, on n'est pas allés jouer dehors parce qu'il y avait de la pluie verglissante.

Quote 2 :
Bout d'Chou : Pour déjeuner, moi veux une toast avec du Wow Butter et puis de l'huile.
(Où "huile" = "miel")
Ce matin, je suis en tabarnak après la fille de Toyota Gatineau qui a laissé un message nébuleux sur le répondeur hier après-midi en disant simplement que ça concernait notre rendez-vous pour réparer Cindy et qu'il serait "vraiment important que vous me rappeliez", message que nous avons eu seulement une fois le service de carosserie fermé.

Raiontzukai a donc dû se pointer là-bas (puisque le rendez-vous était ce matin) pour se faire dire que le rendez-vous devait être reporté. Vous savez, une affaire ben simple qui aurait pu être précisée sur le foutu répondeur pour éviter qu'il se déplace pour rien, là? Pis la fille a eu le culot de lui dire "Ah, vous m'avez pas rappelée...."

Ben non, fille. J'ÉTAIS PAS LÀ. Quand tu appelles les gens à moins de quatre heures de ton heure de fermeture pour un truc quand même urgent, LAISSE DES DÉTAILS, osti. Fais pas ta passive-agressive comme si j'étais responsable du problème.

Ce genre de commentaire de marde me met en beau maudit. Cette fille-là le sait pas, mais elle est chanceuse que ça ait été Raiontzukai, le roi de la courtoisie, plutôt que moi, dans sa face à 8h ce matin. Parce que moi aussi, je suis capable d'être passive-agressive.

Thursday, January 11, 2018

Mon texte est plate.

C'est vraiment dommage que je puisse pas vous dire de quoi il parle parce que je pourrais vous endormir drette là, juste en vous énonçant le sujet.

Wednesday, January 10, 2018

Je viens d'échapper ma toast par terre et elle est tombée du côté NON BEURRÉ.

Je défie la gravité.
Someone has left Hawaiian chocolates in the kitchenette for everyone to enjoy.

This means somebody on my floor was recently in Hawaii and I am freaking jealous.

(I KNOW I am going to Japan in three short months. But that's irrelevant, because where am I now? Knee-deep in snow, is where I am.)

(Okay, in all fairness, I know that's not strictly true. But "ankle-deep in snow" didn't sound quite dramatic enough.)
J'ai reçu ce matin une notification d'Air Canada concernant une modification d'itinéraire pour le Japon. En la consultant, j'ai constaté que notre escale à l'allée s'est allongée. Pis tsé, on en avait choisi une longue pour donner le temps au premier vol d'avoir du retard et à nous de traîner les enfants à vitesse d'escargot partout à Pearson, où nous allons devoir repasser la sécurité. Faque j'ai lâché un "tabarnak".

Bout d'Chou, qui déjeunait, a inspiré bruyamment, d'un coup, avant de demander : "Pourquoi?"

Tuesday, January 09, 2018

Juste aujourd'hui -

1. J'ai une collègue d'une autre équipe que je ne connais à peu près pas qui m'a demandé si je lisais, et quoi, et qui m'a recommandé un auteur - j'ai eu un flash-back de la capsule de François Pérusse du gars qui essaie de se mettre chum avec le télémarketer qui l'appelle pour lui offrir des forfaits cellulaires : "Tu es où toi?" "Je suis à Montréal." "As-tu soupé?"

2. J'ai appris un TAS de potins juteux sur un tas de gens.

3. Ma nouvelle voisine de cubicule, qui, à sa défense, vient d'arriver et ne connaît rien à mon travail ni à la formation que je pourrais bien avoir, est intervenue, toute serviable, dans une discussion que j'avais avec une collègue avocate, pour nous vulgariser la distinction entre les tribunaux administratifs et les tribunaux judiciaires.