Saturday, June 19, 2010

I'm just the pieces of the man I used to be
Too many bitter tears are raining down on me
I'm far away from home
And I've been facing this alone
For much too long
I feel like no-one ever told the truth to me
About growing up and what a struggle it would be
In my tangled state of mind
I've been looking back to find
Where I went wrong
Too much love will kill you
If you can't make up your mind
Torn between the lover
And the love you leave behind
You're headed for disaster
'cos you never read the signs
Too much love will kill you
Every time
I'm just the shadow of the man I used to be
And it seems like there's no way out of this for me
I used to bring you sunshine
Now all I ever do is bring you down
How would it be if you were standing in my shoes
Can't you see that it's impossible to choose
No there's no making sense of it
Every way I go I'm bound to lose
Too much love will kill you
Just as sure as none at all
It'll drain the power that's in you
Make you plead and scream and crawl
And the pain will make you crazy
You're the victim of your crime
Too much love will kill you
Every time
Too much love will kill you
It'll make your life a lie
Yes, too much love will kill you
And you won't understand why
You'd give your life, you'd sell your soul
But here it comes again
Too much love will kill you
In the end
In the end

Thursday, June 17, 2010

I'm not sure I mentioned here my Weird Neighbor. The one who never seems to do nothing (especially not work) but stand in his driveway or walk slowly on the street while staring at people, whether they're outside or inside their house. The one who's happy to wave back when you wave at him from the inside of your house, puzzled, because you think it'll make
him realize you can see him and you don't want him staring at you in your living room.

Well, two days ago, when I got home from work in the afternoon, there were three moving trucks parked in front of his house with five movers getting all sorts of junk in the trucks. After they were gone, Weird Neighbor arrived. He parked his motorcycle, his trailer full of more
junk and his car on the street, right in front of our house, and.... stayed there.

I kept glancing out the window, in hopes he would be gone... and he never was.

Yesterday morning, when I got up and opened the blinds, he was there.

Last night, when I got home, he was there.

This morning, when I got up again, he was freaking still there.

Raiontzukai took the bus with another neighbor this morning, who said she'd talked to Weird Neighbor. Apparently, the guy has a "plan", and the plan is to get rid of his stuff and live on the street.

It's a sad situation, but I still really wish the guy would choose to live on a street that's not mine. He's freaking right outside my door, damn it!

Yesterday I saw a police officer was talking to the dude. I guess there were complaints (no kidding!).

Wednesday, June 16, 2010

Je n'ai pas d'arrosoirs. Je sais, quelle horreur, mais je n'ai jamais été très forte sur les plantes d'intérieur, et je n'avais pas de plate-bandes à entretenir jusqu'à récemment. (Et encore là, je pousse, puisque, vu ma situation depuis le déménagement, j'ai pas fait le moindre entretien de mes plates-bandes encore. Le résultat est pas trop catastrophique, heureusement, mis à part le jardin envahi par les mauvaises herbes, la rhubarbe hors de contrôle et le coin où il semble que, finalement, yavait pas d'annuelles de plantées!)

Bref, mes merveilleux amis m'ayant acheté deux jardinières l'autre semaine, j'ai maintenant des plantes à arroser. Pour l'instant, je remplis une bouteille d'eau d'eau de pluie pour ce faire, mais c'est pas super pratique.

J'ai donc cherché un arrosoir à divers endroits, mais aucun n'a fait mon affaire. Vous voyez, je veux un BEL arrosoir. J'aurais cru que ce serait facile à trouver, mais non. Et ceux que je trouve beaux sont trop chers.

Mais là.

Je viens de voir des arrosoirs multicolores ultra trognons sur le site d'IKEA. À 2,99$. Que demander de mieux?

Bon, le bug c'est que le IKEA est à genre 30 minutes de chez moi et qu'on n'a rien besoin d'autre....

Ouin, ben coup donc.

Le supra voyage de cet automne, qui devait à l'origine durer 32 jours, risque finalement d'en prendre 34 ou 35....

Sunday, June 13, 2010

Il y a des années, mes parents se sont laissé convaincre par un vendeur itinérant d'acheter une laveuse à tapis Electrolux.Je dis "laisser convaincre" parce qu'on n'a jamais eu ben ben de tapis chez nous. Mais bon. En fait, là où mes parents habitent depuis plus de 20 ans, ya pas du tout de tapis.

C'est pour ça que lorsque Raiontzukai et moi avons emménagé dans une maison où se trouve un tapis dans les escaliers, mes parents nous ont donné leur laveuse à tapis. Évidemment, l'état de santé de mon père s'est détérioré d'un coup dès que nous avons emménagé, si bien que ce n'est que cette fin de semaine que nous avons eu le temps de faire le ménage de la maison de fond en comble.

En fait, je dois dire que nous avons bien eu un peu de temps pour nous atteler à la tâche depuis le mois d'avril. C'est juste que chaque fois, on tombait sur un bug. Du genre, finalement on sait pas trop comment elle marche, la laveuse à tapis. Alors on allait chercher un guide d'utilisation sur Internet. Ensuite, on se rendait compte qu'il nous fallait une marque de nettoyant spécial vendu dans des boutiques presque tout le temps fermées. Bref, vous voyez le genre. Si bien que tout tournait en rond.

Après avoir lavé les planchers, nous avons décidé de laver le tapis avant de quitter pour aller visiter le nouveau Centre sportif de Gatineau pendant que ça séchait.

J'ai commencé à prétraiter au pouch-pouch les tâches du tapis pendant que Raiontzukai s'occupait de remplir la laveuse à tapis (aussi appelée shampouineuse - retenez, ce sera important pour la suite de l'histoire) de savon dilué et de l'apporter à l'étage pour commencer le nettoyage.

Ici, je dois mentionner que c'est toute une machine cette affaire-là. Elle fait tout un paquet d'affaire, y compris cirer les planchers de bois. Donc ça vient avec tout un paquet de brosses et de tampons et de bouts de plastique dont on sait pas trop à quoi ils servent.

Je finis mon prétraitement et je monte à l'étage assister au début du nettoyage officiel par Raiontzukai. C'est vraiment excitant en fait! Et la machine marche vraiment bien. C'est super facile laver des tapis, finalement. Raiontzukai me prête le truc pour que j'essaie. C'est là qu'on se rend compte que les brosses débarquent de la machine. On essaie de régler le problème, je remets la machine debout.... et tout d'un coup, impossible de faire avancer la machine. Elle recule très bien, mais elle est impossible à diriger vers l'avant, sauf si j'appuie de tout mon poids avec mes deux bras et un pied.

On passe donc de longues minutes à gosser après les brosses et sur Internet pour trouver une solution. C'est comme ça que je constate que sur les brosses, il est écrit "laver" et "scrub". Parce que je suis bilingue, je comprends pas sur le coup que ça veut pas dire que la brosse a la double fonction de nettoyer et de frotter ensuite.

Jusqu'à ce que je descende au sous-sol observer l'ensemble des trucgusses de plastiqe et des brosses qui viennent avec la machine. Donc un set de trois brosses sur lesquelles on peut lire "shampoo" et "shampoing". Ce qui veut dire que la brosse à "laver" sert pour les planchers, pas pour les tapis.

Ça, les filles, c'est pour vous dire à quel point le mâle moderne en liberté est dangereux pour lui et pour les autres. Je me demande souvent comment Raiontzukai a survécu aussi longtemps en habitant tout seul. À l'époque, en fait, il oubliait régulièrement de fermer les portes de ses armoires de cuisine. Personnellement, je ne comprends pas comment c'est possible. Je veux dire, quand, entre le moment où vous ouvrez la porte d'armoire et celui où vous sortez disons une assiete, avez-vous le temps d'oublier que vous avez ouvert la porte et que vous devez la fermer?

Bref. Je remonte à l'étage avec les bonnes brosses. Je suis pas ben ben impressionnée, mais c'est vrai que c'était pas clair lesquelles utiliser pour les tapis.

On change les brosses, mais le problème n'est pas réglé, il est toujours impossible de faire avancer la machine. On finit par constater que c'est parce que seule une des trois brosses tourne, soit celle d'en arrière. Les deux d'en avant demeurent immobiles, ce qui rend très difficile un mouvement vers l'avant.

Mais bon, il faut bien laver les tapis. C'est donc en déployant toute mon énergie que je nettoie mon tapis de façon mi-efficace - on s'entend que si les brosses tournent pas, ce que je fais, c'est pratiquement frotter le tapis à la main...

En plein milieu de l'exercice, Raiontzukai trouve un passage intéressant dans le guide d'utilisation de la machine. Celui où on précise qu'il ne faut pas utiliser la brosse à plancher sur le tapis parce que ça risque de faire forcer les brosses et sauter les moteurs...

Alors voilà. La machine a fonctionné pendant environ 6 minutes, puis on l'a brisée. Après des mois de gossage pour savoir comment l'utiliser. Moi, je suis découragée...