Friday, October 28, 2016


Quote du jour :


Quartz : Alors Coco, c'est aujourd'hui le bal à la garderie?
Coco : Oui, c'est le bal des sorciers-sorcières.
Quartz : Wow, alors tu vas être déguisé en sorcier?
Coco : Non, je vais être déguisé en sorcier-sorcière.
So, picture day at daycare is just five days away and Ican't seem to decide whether Ishould give Bout d'chou his first haircut before or after that day - because he'd be so much cuter with his hair trimmed, but the odds of a haircut fail are quite high when it comes to a 17-month-old...

Thursday, October 27, 2016

Si je dois le rappeler, je travaille dans un cubicule. Situé au beau milieu de beaucoup d'autres cubicules. Situation qui, parfois, vous permet de connaître les gens sans les connaître pour vrai, puisque vous les entendez évoluer sans avoir vraiment besoin d'interagir avec eux.

C'est comme ça que, depuis mon retour au bureau, j'ai un voisin de cubicule, nouvel employé embauché en mon absence, à qui je ne parle strictement jamais, mais que je juge à qui mieux-mieux intérieurement.

Non, je sais, je ne suis pas une bonne personne. Je peux pas m'en empêcher; sa seule façon de s'exprimer, timbre de voix compris, sonne fausse et pompeuse à mes oreilles; je trouve qu'il a constamment l'air de vouloir expliquer des trucs juste pour se rendre important; il compte ses calories avec une application sur son téléphone (et l'explique en détails à une collègue); bref, je mets à profit toute ma mauvaise foi, et il me tombe sur les nerfs.

Ce matin, je l'ai déjà dit, mon imprimante a passé proche de me rendre folle à force de refuser de m'imprimer mes trucs. Or, en retournant à mon bureau après avoir revu un dossier avec une collègue, je constate qu'un technicien que je connais est en train de gosser après l'imprimante. On se salue, et je m'installe à mon poste, situé à quelques pas de l'imprimante et duquel j'ai une vue imprenable sur elle - et le technicien. Il en profite donc pour me poser quelques questions : ai-je moi aussi du mal à imprimer? Ai-je essayé d'imprimer ce matin? Quel est le message d'erreur que j'obtiens?

Évidemment, là, il est question de technologie et mon voisin de cubicule, en fidèle représentant du mâle moderne, se sent interpelé. Il sort donc de son bureau en demandant au technicien : "Problème d'imprimante?" Il enchaîne en expliquant qu'il vient de signaler le problème au Helpdesk et que nous sommes plusieurs à l'avoir.

Je comprends donc que mon voisin de cubicule, il ne sait pas qu'il s'adresse justement à un technicien. Pis c'est correct, c'est normal, il n'est pas ici depuis très longtemps et le technicien ne travaille pas au même endroit que nous. SAUF QUE. Mon voisin de cubicule devrait se douter que, si ya une personne qu'il n'a jamais vue après l'imprimante, cette personne-là n'est probablement pas un nobody qui est venu sur notre étage sécurisé juste pour imprimer de quoi (affirme-je avec toute ma mauvaise foi).

Pis je suis tellement pas fine que j'ai envisagé de corriger le malaise en disant au technicien : "J'imagine que c'est parce que le problème a été signalé déjà que tu es ici pour le régler", et que j'ai changé d'idée. Parce que mon voisin de cubicule non plus ne semble pas en amour avec moi puisqu'il est sorti de son bureau pour jaser de l'imprimante sans me jeter le moindre coup d'oeil, comme si je n'existais pas. Alors je suis retournée dans mon bureau et j'ai écouté le malaise grandir en me bidonnant.
Ah, pis ya aussi les maudites pompes à savon à mains dans la salle de bain des femmes qui donnent JAMAIS DE FOUTU SAVON qui me mettent à bout, ce matin. Bon. Sti.
Aujourd'hui, j'ai un bébé qui me donne une solide envie de le mettre à vendre, et l'imprimante du bureau est en train de me rendre folle. Pis il est même pas 9 h.


Faque si vous avez du chocolat, passez me voir.